fr:internet


Les Applications Internet

HandyLinux est livré avec les applications de base pour profiter du réseau internet :

  • Firefox / Iceweasel : votre navigateur internet.
  • Icedove (Thunderbird) : votre client de messagerie numérique.
  • Transmission : votre client torrent pour partager des données en P2P.

Ainsi que les liens directs vers les services libres en ligne proposés par Framasoft et l'aide internet.

Si vous avez besoin de configurer votre connexion internet sans fil, visitez la section wifi.

Afin de protéger votre vie privée, le moteur de recherche StartPage n'enregistre pas votre adresse IP.
Plus d'informations sur la protection de la vie privée lors de la navigation internet sur la page dédiée.

À propos du navigateur internet

La fonction principale d'un navigateur web est de permettre la consultation d'informations disponibles sur le Web (World Wide Web).
L'utilisateur donne au navigateur web l'adresse web de la ressource à consulter. Il existe trois manières de donner une adresse web :

  • Taper soi-même l'adresse web dans la barre d'adresse du navigateur ;
  • Choisir une ressource dans la liste des favoris (ou marque-page ou bookmark), sachant qu'à chaque favori est associée une adresse web ;
  • Suivre un hyperlien, sachant qu'à chaque hyperlien est associée une adresse web.

Le navigateur se connecte au serveur web hébergeant la ressource visée et la télécharge. Le protocole de communication généralement utilisé est HTTP ou HTTPS (version sécurisée).

Firefox / Iceweasel

Depuis le 12 Mars 2016, Iceweasel est retiré des dépôts Debian au profit de Firefox
Plus d'infos sur le forum

Seul le nom change, la documentation suivante est toujours valable ;-)

Firefox / Iceweasel, le navigateur web libre et gratuit, développé et distribué par la Fondation Mozilla avec l'aide de milliers de bénévoles grâce aux méthodes de développement du logiciel libre/open source et à la liberté du code source. (dixit wikipếdia).

Présentation de l'interface

La fenêtre principale se compose de 4 éléments (de bas en haut) : la fenêtre de navigation qui affiche le contenu des pages web, la barre personnelle, la barre d'outils et la barre des onglets. Voici le détail des barres supérieures :

  • 1 – la barre des onglets : elle affiche les pages internet ouvertes et vous permet de naviguer de l'une à l'autre depuis un simple clic.
  • 2 – vos marque-pages : un simple clic sur l'étoile enregistre la page courante dans les marque-pages non-classés. Un clic sur l'icône “liste” vous donnera accès à tous vos marque-pages.
  • 3 – la barre d'adresse : elle affiche l'adresse de la page courante et vous permet aussi de rejoindre directement une page (dont vous connaissez l'adresse http).
  • 4 – “turn off the lights” : cette petite icône est un module de Firefox qui vous permet d'obscurcir la fenêtre d'affichage lors de la lecture d'une vidéo sur internet, un confort de visionnage accru.
  • 5 – la barre de recherche : c'est dans cette zone que vous allez entrer les termes et mots-clés afin d'effectuer une recherche sur internet. Un clic sur l'icône “loupe” vous permettra de changer de moteur de recherche.
  • 6 – quelques outils : de gauche à droite
    • témoin de téléchargement : l'icône en forme de flèche vous donne accès aux téléchargements en cours (un compteur s'affiche pendant le téléchargement) ou achevés. Vous pouvez aussi afficher la page des téléchargements.
    • la maison : cette icône vous ramène à votre page d'accueil. Vous pouvez modifier cette page depuis les préférences de Firefox.
    • le bouton “hello” : cette icône en “smiley” active le plugin de communication audio/vidéo de Firefox, plus besoin de Skype ;) . Plus d'infos dans la section dédiée.
    • VideoDownloadHelper qui s'anime si un fichier vidéo est téléchargeable dans la page courante
  • 7 – le menu principal de Firefox qui vous donne accès à la configuration complète de votre navigateur, la gestion des modules et bien d'autres choses détaillées dans le chapitre suivant.
  • 8 – la barre personnelle qui affiche certains marque-pages ou dossiers de marque-pages.

Personnaliser et Contrôler Firefox

La personnalisation et la configuration de Firefox passe par son menu principal qui s'affiche lors d'un clic sur l'icône à 3 bandes.

  • la première ligne du menu vous permet d'effectuer des opérations d'édition courante (couper/copier/coller)
  • vient ensuite la ligne de zoom … c'est explicite.
  • différents outils sont à votre disposition pour naviguer en “mode privé”, consulter votre historique ou imprimer directement une page internet.
  • le bouton “Préférences” vous mène à la configuration principale de Firefox. 8 onglets avec des entrées explicites :
  • le bouton “Modules” conduit aux extensions installées sur votre navigateur (actives et inactives) détaillées dans le chapitre suivant.
  • le bouton “Personnaliser” lance le “mode édition” de Firefox : vous pouvez déplacer les outils, les ajouter depuis le menu dans la barre d'outils et inversement… bref, vous composez l'apparence de votre navigateur simplement avec un glisser-déposer des éléments sur l'interface.
  • l'icône en forme de “?”, c'est l'aide et franchement, les contributeurs Mozilla ont bien travaillé. L'aide en ligne est complète et détaillée : vous pourrez découvrir toutes les possibilités de votre navigateur.

Modules actifs et inactifs

Firefox vous est livré avec une série de Modules, les extensions de votre navigateur. Une partie de ces modules (réservée à l'accessibilité) est désactivée pour alléger le démarrage de Firefox.
Les plugins activés par défaut :

Les plugins d'accessibilité désactivés par défaut :

Gestion des Modules

Mozilla met à votre disposition une foule de modules directement installables depuis votre navigateur.
Pour choisir et installer un nouveau module, clic sur le bouton des Modules dans le menu Firefox, puis clic sur l'onglet “Catalogue” du menu latéral.

Vous avez l'embarras du choix :D

Modules recommandés et liens

Vous pouvez facilement ajouter ou supprimer des modules afin de modifier les fonctionnalités de votre navigateur internet. Il vous suffit de choisir dans la liste officielle :)
La documentation officielle (très complète et détaillée) Firefox est disponible en suivant ce lien.

Icedove

Icedove est avant tout un courrielleur email, mais il est aussi un centre de communication qui permet de consulter et d'écrire dans les groupes de discutions, de “chater” (discuter en ligne), de consulter les flux RSS fournis par certains sites.
Si vous disposez de deux comptes mail ou plus, Icedove regroupera tout votre courrier de toutes vos boites mail en une seule interface pratique.
Icedove est le clone de Mozilla Thunderbird qui, pour des raisons de protection juridique de son icône, n'est pas intégré dans Debian mais il en offre les mêmes fonctions.

Pour ouvrir Icedove, ouvrez le HandyMenu, onglet “Internet”, bouton “Lire et écrire des Emails”.


Configurer Icedove

Au premier démarrage, Icedove fournit une interface provisoire de configuration ainsi qu'une fenêtre au premier plan qui permet de créer un compte chez un fournisseur partenaire de la fondation Mozilla. Si vous n'êtes pas intéressé vous pouvez cliquer sur “Passer cette étape et utiliser mon adresse existante”.
Une autre fenêtre s'ouvre. Fournissez alors les renseignements demandés à propos de votre compte. Vous pouvez choisir si Icedove doit retenir le mot de passe. Si vous décochez cette option vous devrez taper votre mot de passe à chaque connexion.
Cliquez sur continuer. Icedove cherche alors dans sa base de donnée les paramètres spécifiques à votre compte. Lorsqu'il à fini cliquez sur “terminé”.
Icedove affiche maintenant les détails de votre compte dans la colonne de droite et télécharge tous vos email et, suivant votre fournisseur, vos contact (ceci peut prendre un long moment). Cliquez maintenant sur votre compte pour le dérouler, puis “courrier entrant”. L'interface prend alors son apparence normale.

L'interface de Icedove

L'interface de Icedove est relativement intuitive. Dans la barre d'outil haute vous pouvez relever votre courrier, écrire un nouveau message, ouvrir une session de chat, accéder à votre carnet d'adresse, mettre une étiquette à un message, ou encore filtrer vos messages.
Si vous cliquez sur un message dans le bandeau du haut, des options pour le message seront aussi disponibles : répondre, transférer, archiver, marquer comme indésirable, etc…

Si vous recherchez un message précis, vous disposez de plusieurs possibilités:

  • vous pouvez faire une recherche, taper quelques caractères dans la barre de recherche en haut;
  • vous pouvez aussi, toujours en haut, cliquer sur les mots et icônes, “sujet”, “expéditeur”, “date”, pièces jointes, l'étoile des étiquettes si vous en avez mis à vos messages, lu/non-lu, etc… : ils seront instantanément triés selon le critère choisi, ce qui vous évitera d'avoir à faire défiler une liste interminable pour retrouver un message ancien. En cliquant une deuxième fois sur le même bouton vous inversez la sélection. Vous pouvez ainsi personnaliser votre affichage des messages d'une catégorie selon vos propres critères avec ces outils.

Récupérer un ou d'autres compte(s) mail

Si vous disposez d'un ou d'autres comptes mail que vous désirez consulter à l'aide de Icedove, cliquez maintenant sur les trois petites barres horizontales à droite (les paramètres) au bout de la barre de recherche, posez votre pointeur sur “Nouveau message”, puis dans le menu déroulant cliquez sur “Compte courrier existant” et reprenez la procédure de récupération d'un compte mail comme expliquée plus haut.

Les paramètres

Les trois petites barres horizontales regroupent tous les paramètres. C'est la présentation moderne. Si vous désirez changer ce comportement pour retrouver des menus classiques, cliquez sur les paramètres, posez le pointeur de votre souris sur “préférences”, et cochez “Barre des menus”.
Il est toutefois conseillé de visiter les préférences où vous pourrez définir vos niveaux de filtres antispam, paramétrer vos étiquettes et aurez des options comme n’utiliser qu'un seul mot de passe pour tous vos comptes, entre autre.

Les autres fonctions de Icedove

Les groupes de discussions

Icedove permet d'accéder à des groupes de discussions, le chaudron bouillonnant même du Web ! Du Web ? Que dis-je du Web: d'internet ! Et même de la Terre entière, oui !
Autrefois d'accès gratuits, la plupart des fournisseurs de groupes de discussion sont devenus payant à cause des frais de serveurs importants que les groupes de discussions génèrent.
Conseil: renseignez-vous auprès de votre fournisseur d'accès car celui-ci fournit peut-être gratuitement accès à des groupes de discussions (c'est le cas de free). Sinon il vous faudra vous créer un compte payant ou vous rabattre sur quelques rares fournisseurs encore gratuits.
Pour accéder à des groupes de discussions: paramètres de Icedove → Nouveau message → Autres comptes → Groupes de discussions, et suivez la procédure. Un nouveau compte apparaitra alors dans la colonne de gauche, vous permettant de récupérer une liste de groupes, de vous abonner aux publications de certains groupes, de poster si le groupe est ouvert.
Chaque sujet possible à la surface de cette planète est forcement traité au sein d'un groupe !

Le chat (Le "tchate")

Icedove n'est pas à proprement parlé un logiciel de chat - d'autres applications installables dans HandyLinux font cela beaucoup mieux, Pidgin par exemple - mais il permet déjà de discuter sur quelques protocoles. Si vous désirez tout de même chater avec Icedove, cliquez sur les paramètres, puis “nouveau message”, puis “compte de messagerie instantanée”. Choisissez votre protocole puis remplissez les cases demandées. Une catégorie sera alors créée dans la colonne de gauche de Icedove et vous pourrez discuter en direct.

Handylinux dispose de deux salons de discussion. Référez-vous aux pages concernées pour venir discuter avec nous :

Les flux RSS

Enfin Icedove permet de lire les flux RSS que fournissent certains sites, même si d'autres applications installables dans HandyLinux - Liferea par exemple - ou même en ligne le permettent plus aisément.
Si vous désirez tout de même consulter les news des sites via RSS dans Icedove direction les paramètres → Nouveau message → Autres comptes → Blogs et nouvelles, et suivez la procédure. Une nouvelle catégorie apparaitra alors dans votre colonne de gauche.
Pour ajouter des flux
En naviguant sur internet vous découvrirez des sites fournissant des flux d'actualités. Si un site vous intéresse et qu'il fournit un flux, cliquez dessus, choisissez RSS (et non Atom), votre navigateur vous demandera peut-être avec quelle application vous souhaitez l'ouvrir, indiquez-lui Icedove, cocher “toujours effectuer cette action pour ce type de contenu”. Les flux tomberont désormais dans Icedove où vous pourrez les consulter.
Il se pourrait cependant que votre navigateur ne vous propose pas Icedove. Dans ce cas, il vous faudra choisir “ouvrir avec une autre application” et naviguer jusqu'à Icedove dans le dossier /usr/bin.

Les onglets

Cela n'apparaît pas d'un premier abord mais Icedove est muni d'onglets dans lesquels s'ouvrent du contenu et où il est possible d'en ouvrir certains à l'aide parfois d'un clic-droit.

Les extensions

Il est possible d'ajouter des fonctions à Icedove. Pour cela visitez la galerie: paramètres/Modules complémentaires.

Protéger vos mails : Enigmail

Pour signer et/ou crypter vos échanges mail, Icedove permet l'installtion d'un addon parfait : Enigmail.
Plus d'infos sur la page dédiée avec un tutoriel de thuban.

Hello vs Skype

Hello de Firefox, l'alternative libre et gratuite à Skype pour communiquer facilement avec vos proches.
Tout ce qu'il faut pour l'utiliser, c'est le navigateur firefox qui est installé par défaut sur Handylinux.
Pour démarrer une conversation, il faudra cliquer sur la petite icône en forme de “bulle qui sourit” se trouvant en haut à droite du navigateur :

La fondation Mozilla propose des explications très claires : toutes les infos sur Hello et son fonctionnement ici.

Voici à quoi ressemblera le démarrage d'une conversation :


Skype

Skype™ n'est plus maintenu pour Debian GNU/Linux. Skype n'est plus présent sur HandyLinux.
Toutes les infos sur le blog officiel.

Transmission

Transmission est un client BitTorrent, ce qui signifie qu'il va gérer des fichiers de type “.torrent”. Ces fichiers sont utilisés sur les serveurs de partage pour identifier des données.
Pour simplifier, le fichier “.torrent” contient un inventaire détaillé des données à partager, les adresses des serveurs où on peut trouver ces données et un tableau de ces données “découpées” en petits morceaux qui seront ensuite partagées entre les différents utilisateurs du protocole BitTorrent.
Afin de profiter de ce protocole, vous devez passer par un client BitTorrent. HandyLinux intégre Transmission, le client torrent léger, facilement configurable et qui offre une interface claire.


Lancement

Transmission se lance depuis le HandyMenu > Internet > Client Torrent. Transmission est aussi appelé lors du téléchargement d'un fichier de type “.torrent” ou un “lien-magnet” depuis votre navigateur internet.

Récupération de données

Transmission est utilisé pour récupérer des données en utilisant le p2p au lieu de liens direct html.
Par exemple, pour récupérer l'image ISO d'Emmabuntüs, vous pouvez utiliser les liens html qui vous donnent directement accès aux images ( http://sourceforge.net/projects/emmabuntus/files/latest/download?source=files ) ou les fichiers “.torrent” qui vont aller chercher tous les “petits morceaux” de l'ISO chez celles et ceux qui la partage ( http://linuxtracker.org/index.php?page=torrents&search=emmabuntus&category=607&active=1 )

Votre fichier “.torrent” est par défaut ouvert par Transmission depuis Firefox.
La fenêtre d'ajout de Transmission s'affiche alors, vous invitant à ouvrir le fichier. Si vous utilisez Transmission pour la première fois, un petit avertissement s'affiche :
Une fois ajouté, le torrent apparaît dans la liste des données partagées :
Une fois le téléchargement terminé, vos données seront disponibles dans votre dossier ~/Téléchargements.
Par principe, on demande aux utilisateurs de ce type de protocole de laisser les données en partage afin de “faire tourner” le plus longtemps possible…

petite astuce : vous pouvez créer un dossier “partage” dans votre dossier ~/Téléchargements puis déplacer les données complétées (afin de ne pas surcharger vos Téléchargements) à l'aide du menu contextuel de Transmission : clic-droit sur les données concernées > Définir l'emplacement . Il vous suffit alors de choisir le dossier de destination.

Partage de données

Si vous désirez partager des données présentes sur votre ordinateur, HandyLinux intègre BTShare, un outil simple pour partager vos données en P2P depuis votre poste de travail.

Configuration

Transmission se configure très simplement depuis le menu “Édition > Préférences”. Les entrées sont explicites. Vous n'aurez pas besoin de changer quoi que ce soit pour utiliser Transmission au départ.


et voilà … partagez bien.

Alternatives

HandyLinux intègre deux outils pour partager vos données sans passer par un serveur public : MPartage et BTShare.

fr/internet.txt · Dernière modification: 2016/05/08 16:29 par arpinux