Les jeux qui stimulent?

Rédigé par fibi - - aucun commentaire

Bonjour

Non, je ne suis pas un adepte des jeux vidéo mais force est de reconnaitre que certains d'entre eux peuvent avoir un effet bénéfique. De récentes études montrent qu'ils améliorent des capacités cognitives différentes selon le type de jeu.
Il existe également des jeux de mémoire qui, grâce à des exercices de mémorisation, aident certaines personnes à développer leur acuité mentale.

Les jeux vidéo – et l’informatique en général – font maintenant partie de notre vie quotidienne et il devient difficile pour les parents qui le souhaitent d’en détourner leurs enfants (en 2002, selon un sondage Sofres, plus de 80 % des enfants âgés entre 8 et 14 ans déclaraient pratiquer les jeux multimédias).
Contrairement à l’opinion des personnes méfiantes face aux jeux vidéo, les résultats des recherches conduites ces dernières années sur ce sujet ont plutôt tendance à montrer que les risques sont faibles et circonscrits, bien que présents et par conséquent non négligeables. Mais plus étonnant encore, il semble que les jeux vidéo amélioreraient certaines capacités intellectuelles de leurs utilisateurs réguliers.




Pour les jeux vidéo "classiques", si vous êtes utilisateurs, n'hésitez pas à nous donner quelques conseils pour bien débuter .
Concernant les jeux de mémoire, voici 2 liens qui me semblent intéressants (et gratuits).
- 15 exercices d'entraînement cérébral pour développer mémoire et concentration, travailler votre logique, votre vocabulaire et améliorer votre perception visuo-spatiale.
- Des jeux de mémoire en ligne entièrement gratuits et illimités qui vont vous stimuler et vous divertir.

Amusez-vous bien!

Liens utiles:
- numérama
- rester en forme
- sciences humaines


Les nouvelles de juillet

Rédigé par fibi - - 8 commentaires

Bonjour

J'espère que vous allez bien et que vous profitez de ce superbe temps (chaud quand même)... On dit que les Français sont râleurs et c'est vrai: "fait trop chaud", "y'a pas d'eau", "vivement qu'on perde 10° au thermomètre".
Comme je suis un grand fan des Pyrénées et que cette chaîne montagneuse se situe à 3 heures de route de chez moi, dès que je peux, c'est sac à dos et piolet/crampons à la recherche de fraîcheur dans les hauteurs. Je mets une photo prise la semaine dernière pour celles et ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir s'y rendre... (glacier et Pic du Néouvielle )



En ce qui concerne votre distribition favorite, il y a toujours de l'activité sur le forum, même si elle est un peu plus au ralenti elle aussi.

- Notre M. clean vous a détaillé un tutoriel pour installer "steam " qui est une plateforme de jeux utilisable sur HandyLinux.

- Un sujet que l'on voit régulièrement aussi sur notre forum: Ha daube Flash (Adobe flash). On en parle dans ce fil , et dans celui-là également. Il est très régulièrement mis en cause pour ses innombrables failles de sécurité et est d'ores et déjà poussé vers la sortie par une concurrence qui englobe tout autant le HTML5 que d'autres lecteurs. Même "facebook" souhaite la fin du "flash".
On parle actuellement de "Shumway ", l'alternative proposée par Firefox mais qui est encore toute jeune...

- Pour finir, je rappelle que arpinux recherche les anciennes images ISO d'handylinux car il n'a rien gardé (le vilain dev) . Donc si il vous reste dans un coin de disque dur la version 1.1 du 29 octobre 2013 et/ou la version 1.4.2 : 2 avril 2014, n'hésitez pas à venir sur le forum pour le signaler.

A Plus...

Chaud dehors, chaud dedans!

Rédigé par fibi - - aucun commentaire

Bonjour

La canicule, les grosses chaleurs... Tout cela est notre lot (presque) quotidien en été mais cette année nous battons des records ! Alors aujourd'hui je vais aborder la question des ordinateurs dans un environnement chaud.
En règle générale, le matériel informatique a 4 ennemis mortels :
  • L'humidité
  • La poussière
  • La chaleur
  • Les chocs électriques

Mon ordinateur chauffe, c'est normal ?
La chaleur est un résultat « normal » de l'utilisation d'un ordinateur. On remarque plus facilement la chauffe d'un ordinateur portable que celle d'un ordinateur fixe.

Certains composants, comme les voyants lumineux, ne requièrent qu'une petite quantité d'électricité pour fonctionner et la chaleur générée est donc négligeable. D'autres composants, le processeur (CPU) et le processeur graphique (GPU), requièrent considérablement plus d'électricité. De plus, la quantité d'électricité utilisée par ces composants est extrêmement variable selon le type et le nombre d'applications en cours d'exécution ou selon les calculs réalisés. Ces opérations peuvent générer une quantité de chaleur notable.

Que faire alors ?
Dégagez les fentes d'aération : le blocage par inadvertance des fentes d'aération (par ex. lorsqu'un ordinateur est appuyé contre un mur ou lorsqu'un ordinateur portable est placé dans un espace fermé)
Placez toujours l'ordinateur portable sur une surface dure (un bureau ou un support pour genoux) qui ne bloque pas le passage de l'air dans l'ordinateur.
Si vous utilisez l'ordinateur dans un environnement chaud et humide, transférez-le dans un endroit plus sec et plus frais.
Eliminez la poussière : avec le temps, il est normal que la poussière s'accumule à l'intérieur d'un ordinateur. Comme pour les fentes bloquées, la poussière située à l'intérieur d'un ordinateur peut interférer avec le passage de l'air et ainsi avoir un impact sur la dispersion de la chaleur.
Si la chaleur générée est vraiment un problème, vous pouvez réduire les besoins électriques en n'utilisant qu'une seule application gourmande à la fois. (jeux vidéos, regarder un film, partage de gros fichiers...).
Pour les ordinateurs portables : une bonne solution peut être d'utiliser un support rigide muni de ventilateurs.

Pour terminer, sachez que des chercheurs d'une université Israélienne ont découvert une méthode pour pirater des ordinateurs sans connexion internet en utilisant la chaleur émanant des PC... Voici un lien qui en parle ...

Et si vraiment votre ordinateur chauffe trop... Arrêtez tout et allez vous promener!

A bientôt


la collégialité : explication d'un mode de gouvernance

Rédigé par arpinux - - 3 commentaires

cet article reprend l'essentiel de ma bafouille originale .

Une distribution comme HandyLinux, si petite et jeune soit-elle, demande tout de même une certaine organisation, des prises de décisions, des tâches à effectuer, une maintenance à assurer, un serveur à payer, etc.
Généralement, une distribution est construite par les développeurs, puis partagée sur le net via un site ou un dépôt. La communauté des utilisateurs prend alors le relais pour accueillir cette distribution et ses utilisateurs au sein d'un forum, distiller les news sur un blog, ouvrir un salon IRC et/ou Jabber, maintenir une documentation, assurer la traduction, etc.

Sur HandyLinux, c'est légèrement différent : les rôles ne sont pas si clairs car notre collégialité n'est pas fixée :

Au départ de l'aventure, guantas s'est adressé à la communauté crunchbanglinux-fr pour obtenir des conseils à propos d'une distribution pour les pas très doués. Plusieurs membres du forum se sont mobilisés pour apporter conseils et techniques, à différents niveaux. Comme à ce moment là, je savais construire et maintenir une distribution basée sur Debian, je suis devenu 'builder' de fait.

Cela aurait pu établir un système pyramidal commun à toutes les distributions, avec votre serviteur à sa tête, sauf que l'idée a été lancée par guantas, qui reste encore notre grand initiateur, celui par qui c'est arrivé. Cette notion de paternité, très intégrée dans la GPL, et donc dans ma façon de travailler, m'empêche de 'prendre la (grosse) tête' du projet tout au long des premiers tests : je suis resté 'builder'... celui qui construit.

mais tu parlais de collégialité ...??


Oui, et c'est à ce moment qu'elle est née. Le simple fait que l'idée ai été lancée par un anarchiste (guantas, tu m'en veux pas pour ton coming-out :D ), qu'un autre anar' décide de se coller à la construction, a laissé le champ libre à tous les autres membres de la communauté crunchbanglinux-fr : toutes les portes étaient ouvertes... il n'y avait pas de portes à vrai dire :P
Chacun est venu avec ce qu'il savait faire, sans rien demander en retour, juste des contributions qui arrivent de partout, des propositions, des critiques constructives, des astuces, et je tentais de mélanger tout ça dans une distribution homogène et fonctionnelle... ce que je continue à faire d'ailleurs.

Lorsque la question d'un domaine sur la toile s'est posée, j'avais déjà un serveur à dispo, ce qui m'a catapulté webmaster de l'interface publique principale de la distribution : encore une occasion de centraliser le pouvoir mais très vite, et sans que personne ne décide vraiment, chacun a contribué autrement : certains nous suivent de loin et d'autres ont pris plus de responsabilités en fonction de leurs compétences et/ou du temps disponible.
Il y a un besoin ? un manque ? il y a toujours quelqu'un pour le combler, pour proposer une idée, même sans avoir les capacités techniques. Les débutants, au début timides, se sont vite sentis écoutés et n'ont pas hésité à contribuer par leurs questions, leurs demandes.

J'écrivais dans l'historique d'HandyLinux :

La naissance d'une distribution dans ce type de climat ne ressemble aucunement au développement d'un OS propriétaire… et je pense sincèrement que l'esprit dans lequel s'exerce une création transparaît dans l'avenir de cette création :)


Car lorsque vous réunissez plusieurs humains sans rien leur promettre de plus que votre honnêteté, ils vous donnent rien de moins que leur confiance.
Car lorsque vous réunissez plusieurs humains sans leur donner d'ordre, de règles ou de rôle prédéterminé, ils vous donnent le meilleur d'eux-mêmes et trouvent leur place naturellement.
C'est ça notre mode de gouvernance : croire que si on laisse chacun donner le meilleur de soi-même, et si on s'accorde en bonne intelligence pour faire le tri en toute confiance et sans démonstration d'ego, le résultat ne peut être décevant : il est toujours étonnant !

Car franchement, qui aurait parié sur une distribution francophone, orientée pour les débutants, construite par une bande de g33ks, en 2013, à l'heure du kikoolol et des effets 3D qui friment ??!!  -- à part fredBezies bien sûr :D (merci encore @toi)

D'un point de vue plus personnel, cette collégialité a été une découverte : j'avais l'habitude de mener mes projets en solitaire, non pas que je souhaite tout contrôler, mais je ne trouvais personne pour partager ma façon de voir. Il fallait simplement que je la mette de côté, et que j'offre, à la place, ma façon de faire ... le reste est venu naturellement ;)

++
arp

Merci Linux-fr et ideefixe

Rédigé par arpinux - - 3 commentaires

coucou :)

aujourd'hui je dis MERCI car j'ai reçu un cadeau :D

lors de la campagne de remerciements aux contributeurs de Linux-fr, notre ami ideefixe a été désigné pour remporter un prix de son choix parmi une liste de livres disponibles chez Eyrolles . Ne souhaitant pas obtenir de prix, ideefixe m'a très gentiment désigné comme gagnant de son prix et j'ai donc reçu son/mon cadeau :D


page de description 

alors encore MERCI ideefixe et LinuxFr pour cette lecture d'été ;)
je potasse ça et je vérifie notre site web ... si vous avez des remarques ou retours à propos de l'accessibilité de nos différents sites, n'hésitez pas à venir nous voir sur le forum ;)

++
arp

Lire la suite de Merci Linux-fr et ideefixe

Classé dans : Non classé
Mots clés : merci, cadeau