La licence HandyLinux

Rédigé par thuban - - 2 commentaires

Coucou
Voici un article entre informatique, législation et logiciel-libre, pour vous parler de l'incroyable héritage d'HandyLinux. Car si vous pouvez utiliser ce système aujourd'hui, c'est grâce à un travail considérable d'une multitude de contributeurs.

Vous le savez déjà, HandyLinux est basée sur la distribution GNU/Linux qui s'appelle Debian , réputée pour sa stabilité. La plupart des logiciels s'y trouvant sont soumis à la licence GPL . Non, rien à voir avec le carburant! Ce sigle signifie : "General Public Licence ".

Mais en quoi consiste-t-elle?
Oh oui, dis-le nous! Ne nous laisse pas dans la sombritude et l'ignorance!




Cette licence est dite "libre", car elle donne à tout le monde le droit aux libertés suivantes (il y en a 4 en tout, je simplifie):
  • Exécuter le code de l'application.
  • Pouvoir accéder au code de l'application. Ainsi, les éventuelles failles de sécurité sont plus vite repérées que si le code était fermé. De plus, cela assure que le logiciel n'a pas un comportement malveillant (sinon, ça se verrait).
  • Modifier et redistribuer le code.
C'est justement ce dernier point qui est important, car il vient avec une condition : le code redistribué doit être soumis à une licence équivalente à la GPL. De plus, les auteurs du code d'origine doivent être cités. On parle alors de "copyleft" (par similitude avec le "copyright", jeu de mot anglais non dénué d'une saine dérision).
Sans cette condition, les multiples logiciels que nous utilisons chaque jour n'auraient pu être améliorés et sécurisés. Pire, quelqu'un aurait pu utiliser un code ouvert pour en faire un programme malveillant ou dangereux.


Mais rien n'empêche de piquer du code libre et en faire ce qu'on veut!  Je vais prendre le code d'Handylinux, changer le logo et le nom puis le vendre, tout en gardant le code secret! Comme ça, je serais aussi célèbre et riche que B. Gates!





Eh bien non!
Outre le manque de respect que représente ce comportement, il s'agit aussi d'une infraction à la loi au même titre qu'une violation de copyright. Celui ou celle qui voudrait faire cela pourrait alors être poursuivi en justice. Notez que, par contre, on peut vendre du logiciel-libre, tant qu'on garde son code publiquement visible.

Cet écosystème fonctionne tellement bien qu'il nous a permis d'avoir handylinux. D'ailleurs, tous les petits outils "handy" sont soumis à la licence GPL. Autrement dit :

Allez-y! Utilisez, vérifiez, modifiez et améliorer handylinux tout en respectant les libertés de ceux qui utiliseront son code!

♩♪♫♬♩ Ce message s'adresse aux bidouilleurs et bidouilleuses de tous poils ♪♬♫

Tous les ingrédients sont réunis pour rendre notre utilisation de l'informatique toujours plus agréable et accessible.

Pour finir, afin d'avoir l'air culturé, je me sens obligé de citer I.Newton :


"If I have seen further, it is by standing on the shoulders of giants."*




arpinux, les cheveux toujours longs dans quelques années ressemblera-t-il à M. Newton?

ps : je décline toute responsabilité en cas d'allergie aiguë aux néologismes.

* Whoooo, l'autre qui se la pète!


Classé dans : Non classé
Mots clés : aucun

Des autocollants HandyLinux

Rédigé par thuban - - 2 commentaires

Une idée de Cyrille est apparue sur le forum : "Et si on collait sur nos ordinateurs des autocollants HandyLinux ?"

Quelle drôle d'idée de vouloir coller, on se demande d'où ça peut venir.

Imaginez-vous en train de décoller ça :
 


et le remplacer avec quelque chose qui ressemble à ça :



Alors tout reste à faire : choix du motif, organisation de la vente et de la distribution... Vous êtes donc invités à venir participer à la discussion qui se trouve ici .

À bientôt !

PS : j'en profite en passant pour mettre le blog à jour. Ne pas hésiter à signaler tout dysfonctionnement éventuel.

Classé dans : Non classé
Mots clés : aucun

HandyLinux 2.4 en quête de zénitude

Rédigé par Starsheep - - 5 commentaires

Une semaine après la sortie de Debian « Jessie » 8.4 (qui sert de base à HandyLinux), une nouvelle version de votre distribution est disponible pour votre plus grand plaisir.

Contrairement à la version 2.3 qui offrait de très nombreuses nouveautés, HandyLinux 2.4 se place dans la continuité de la version précédente. Pas de nouveautés marquantes, mais un entretien de l'existant. Un petit nettoyage de printemps en quelques sortes.


Encore merci à Péhä pour sa magnifique illustration.

Passer à HandyLinux 2.4

Si HandyLinux est déjà installée sur votre ordinateur, il vous suffit de mettre à jour votre système. Pour ce faire, vous pouvez suivre la démarche donnée dans la documentation en ligne.

Les quelques changements manuels à effectuer pour profiter pleinement de l'expérience offerte par la nouvelle version de HandyLinux sont décrits sur le fil dédié dans le forum.

Si vous n'avez pas cette chance, il est toujours possible de combler votre retard en téléchargeant une image 32 bits ou 64 bits HandyLinux.

Et les changements dans tout ça ?

Pas de grands bouleversements pour cette version. Il s'agit d'une version de maintenance avec essentiellement des mises à jour :

  • mise à jour de la base vers Debian 8.4 ;
  • mise à jour du HandyMenu ;
  • mise à jour du gestionnaire de mise à jour Handy (handy-upgrade-manager) ;
  • mise à jour des actions personnalisées pour Thunar ;
  • nettoyage des dépôts et suppression des méta-paquets obsolètes ;
  • refonte du message d'accueil ;

et des corrections de bogues :

  • configuration de la langue fr-fr par défaut pour Firefox pour corriger l'apparition de sites en anglais ;
  • résolution partielle du bogue de la sourdine (changement de configuration du greffon xfce4-mixer vers pulseaudio) ;
  • ajout de pavucontrol pour la gestion fine de pulseaudio (suite à la résolution du bogue de la sourdine).

Enfin, quelques modifications des applications installées par défaut ont été effectuées :

  • suppression de l'installateur automatique Skype  (dû à un problème de support de la version Linux par Microsoft) ;
  • suppression de xscreensaver  (suite à l'affichage d'une fenêtre intempestive)
  • remplacement de Iceweasel par Firefox (qui est le même logiciel, logo et nom mis à part) ;
  • ajout module decentraleyes pour Firefox (limite le traçage et améliore la vitesse de chargement des pages internet) ;
  • passage à evince comme visionneuse de PDF par défaut (merci base10 & chalu).

Et pour l'été ?

De nombreux projets ont été lancés et continuent, doucement mais sûrement, leur chemin. On peut par exemple citer un thème d'icône dédié à l'accessibilité, une bibliothèque python pour améliorer la maintenance et l’accessibilité des applications Handy ou même un gestionnaire de thème issus de la communauté (merci pyrouette, coyotus et manon) et la mise en place d'un cahier des charges pour une distribution complètement adaptée pour des débutants déficients visuels.

Bref, pas de quoi s'ennuyer et toute contribution, ne serait-ce que des remarques, des conseils ou des critiques (oui oui), est la bienvenue. Le meilleur moyen de nous contacter (et le plus convivial) reste de venir déposer un message sur notre forum. HandyLinux étant une distribution collégiale, ce lieu est le cœur de la distribution.

J'en profite d'ailleurs pour remercier énormément toute la communauté HandyLinux. C'est vraiment un plaisir non pas de travailler pour vous, mais bien avec vous.

Avertissement XScreenSaver au démarrage. Que faire ?

Rédigé par Starsheep - - 11 commentaires

Bonjour à tous !

Ces derniers jours, et sans que vous ne soyez intervenu dans la configuration de votre ordinateur, vous avez certainement eu la mauvaise surprise de découvrir ce message d'avertissement :



ou bien celui-là :



Que cela soit clair, ce n'est absolument pas grave. Pour rentrer dans les détails, si cela vous intéresse, Debian (qui sert de base à HandyLinux) stabilise des paquets et conserve ensuite la même version d'un logiciel pour une même version de Debian. Ce non changement de version permet d'avoir un système stable, ne plantant pas lors d'une mise à jour effectuée pendant la douche. Et ici, le développeur de Xscreensaver n'a rien trouvé de mieux que d'insérer un message d'avertissement si la version du logiciel ne change pas en 18 mois... Ce qui va à l'encontre du principe de Debian.


« Toi ! Oui toi ! Mets ton logiciel à jour ! » - Le développeur de XScreenSaver appelant à passer du côté obscur des utilisateurs de distributions instables (ceci est un vilain troll ).

Le développeur de XScreenSaver n'a certainement pas mesuré les conséquences de son action. Il ne s'est pas imaginé que des milliers de personnes ont pu installer une distribution recherchant la stabilité. Il ne s'est pas imaginé que des personnes, à la vue d'un tel message intrusif, ont pu prendre peur, penser à un virus, se soient senties perdues, etc.


Panel de réaction d'utilisateurs au démarrage de leur ordinateur.

Sachant cela, il vous reste deux possibilités :
  • conserver XScreenSaver et ignorer le message d'avertissement ;
  • supprimer XScreenSaver (solution recommandée par l'équipe de HandyLinux).

Pour supprimer le logiciel, rien de plus simple. Il suffit de suivre cette démarche, dans l'ordre :

  1. Mettre à jour HandyLinux (lien vers la documentation ).
  2. Supprimer XScreenSaver en lançant un Terminal (HandyMenu > Aventuriers > Terminal) puis en exécutant la commande (écrivez, appuyez sur Entrée puis tapez votre mot de passe et appuyez à nouveau sur Entrée) :
    sudo apt-get remove --purge xscreensaver

Pour finir cet article, parlons un peu de la suite. D'ici quelques jours, HandyLinux 2.4 va sortir. Il s'agit d'une version de maintenance destinée à résoudre quelques problèmes et à fournir des logiciels à jour lors de l'installation. Après les déboires avec XScreenSaver, ce logiciel ne sera évidemment pas présent dans la future version. Il est malheureux que la décision d'un développeur entraîne de telles conséquences. Même si tout le monde a la possibilité de lire le code, tout repose sur la confiance. Confiance pouvant être ébranlée pour un rien...

Demain, tout ceci ne sera qu'un mauvais souvenir...

Arpinux et la joie du travail accompli après le nettoyage de HandyLinux. (À noter en passant qu'il n'existe pas d'homme faisant le ménage dans les banques d'images libres... Les préjugés ont la vie dure, mais c'est un autre débat...)

Skype n'est plus disponible sur Handylinux

Rédigé par thuban - - 4 commentaires

Avis à toutes les Handylinuxiennes et tous les Handylinuxiens : le logiciel de communication vidéo Skype n'est plus disponible.


Comment? Quoi? Qu'entends-je? Qu'ouï-je? Qu'acoustiquais-je? *


En effet, Docteur Starsheep nous a rapporté la nouvelle, vous pouvez en lire plus ici. Et pour tout vous dire, c'est une bonne nouvelle! Alors que trop de monde s'évertue à vouloir l'utiliser, il est avéré que Skype parcours vos fichiers, votre historique et vos mots de passes enregistrés. C'est dit plus ou moins clairement ici, mais rien ne vaut la lecture de la lettre ouverte par framasoft.

Ravis par cette nouvelle, arpinux et moi nous sommes mis au travail et avons donc supprimé l'installateur skype qui n'a plus de raisons d'être sur Handylinux (déjà qu'il ne nous plaisait pas). Sous sa tutelle, j'ai pu mettre à jour les paquets handylinux-nonfree-installer et handymenu (qui n'a plus besoin du lanceur skype).


Mais comment faire pour discuter maintenant?


Ne vous en faîtes pas, tout est prévu. Vous pouvez d'ores et déjà discuter avec vos amis / votre famille / votre chat avec hello.


Qu'est-ce que c'est hello?


Il s'agit d'une solution proposée par firefox. Tout ce qui est nécessaire pour l'utiliser est que vous ayez le navigateur firefox, et que votre interlocuteur ait un navigateur internet quelconque. Avouez que c'est nettement plus simple que d'avoir à installer un logiciel tiers.



Un simple clic sur l'icône dans le navigateur vous permettra d'entamer une discussion. C'est un service proposé par la fondation Mozilla qui veille à nos intérêts sur l'internet depuis des années et en qui on peut avoir confiance. Ils ont même prévu un tutoriel très complet, digne de la documentation arpiesque.

De plus, un paquet arrive bientôt pour vous aider à installer des alternatives libres et sécurisées : videochat-installer. Il proposera l'installation de tox ou ring.


Comme d'habitude, en cas de questions sur ces changements, n'hésitez pas à venir en parler

Bonnes discussions (passez le coucou au chat)



* Spéciale dédicace à tous mes correcteurs de conjugaison . Je vous aime!

Classé dans : Non classé
Mots clés : aucun